Circular/Breaking Point/Revelations

Circular/Breaking Point/Revelations

Circular/Breaking Point/Revelations, articolo di "Fabrizio Migliorati" su Persinsala Teatro
Home | Danza | Circular/Breaking Point/Revelations
Ailey Ii's Jessica Amber Pinkett, Christopher R. Wilson In Renee I. Mcdonald's Breaking Point. Photo By Kyle Froman 1049
Photo By Kyle Froman

Circular/Breaking Point/Revelations
Recensioni/Articoli di

Jusqu’au 21 janvier la Maison de la danse de Lyon accueille la compagnie Ailey II pour un triptyque de grand effet conçu par le directeur artistique Troy Powell. Circular/Breaking Point/Revelations explore l’héritage d’un des plus influents chorégraphes du XXe siècle : Alvin Ailey Le nom d’Alvin Ailey évoque tout un univers de mouvements, techniques, références culturelles et …

Libération comme ascension lumineuse

Leggi la Recensione Circular/Breaking Point/Revelations

Jusqu’au 21 janvier la Maison de la danse de Lyon accueille la compagnie Ailey II pour un triptyque de grand effet conçu par le directeur artistique Troy Powell. Circular/Breaking Point/Revelations explore l’héritage d’un des plus influents chorégraphes du XXe siècle : Alvin Ailey

Le nom d’Alvin Ailey évoque tout un univers de mouvements, techniques, références culturelles et intensités corporelles. Mais, ce qui émerge avec une clarté universelle, c’est l’énergie humaine de la vie pure dépassant toute barrière et renfermement politique. Avec Ailey II, compagnie créée en 1974, Troy Powell vise à répandre la mémoire gestuelle et vitale du grand chorégraphe américain, à travers un projet méticuleux et célébrant la richesse de la variété. Le triptyque présenté à la Maison de la danse jusqu’au 21 janvier, se situe parfaitement dans cet esprit et dans cette ligne de recherche. Trois pièces différentes et, pourtant, si proches les unes des autres grâce au remarquable travail des lumières qui les relie d’un dans un enlacement poétique.

Circular plonge directement le spectateur dans la grammaire visuelle d’Alvin Ailey, dans des petits brins de ballet, flashs rapides d’un univers fragmentaire mais figé, qui est plus forme que formation. La pièce est une remarquable tentative de subsomption de la diversité artistique et elle atteint son apogée dans l’émouvant duo sous les notes du Lascia ch’io pianga d’Haendel. Les lumières de Rob Ross agissent comme des burins qui sculptent les corps des douze danseurs comme Polyclète faisait avec ses œuvres.

Avec Breaking Point (présenté pour la première fois au public français) le changement de registre est évident et bouleversant. Le « point de rupture » des conflits de nos corps assume une dimension épique grâce à la danse puissante de Renee I. McDonald et à la musique de Audiomachine. Le symphonies grandioses et les mouvements corporels créent une tension prête à exploser à tout moment mais, ce point de rupture, ne sera jamais atteint. Constamment « sur le point de », Breaking Point semble s’approcher à l’univers du Dies iræ et de l’Apocalypse, sans pourtant y plonger. Une dernière barrière s’interpose avant que le glissement dans l’irréductible se réalise et cela se passe, encore une fois, par le biais l’éclairage. La lumière de Brandon Stirling Baker est celle du crépuscule, celle du seuil entre le jour et la nuit, la vie et la mort. Les danseurs ne sont plus des sculptures à admirer pour leur beauté érotique et artistique, mais des corps de bataille, des guerriers à qui on a délégué notre salut.

La sortie de ce monde tragique nous est offerte par une pièce historique et emblématique d’Alvin Ailey, Revelations de 1960. Ici la lumière se transforme en une illumination divine, chaude et salvatrice. L’élégance et le transport plurisensoriel sont évidents et intenses. Un univers ancien et rural qui évagine l’époque de l’esclavagisme et de l’oppression mélangeant du gospel, du blues, des musiques traditionnelles. Et quelque choses de Madama Butterfly. Regardant cette pièce nous ne pouvons pas ne pas penser aux mots d’Ailey : « Je veux aider à montrer combien mon peuple est beau ». La fête, l’énergie infinie, les sourires aveuglants, une technique parfaite, des costumes féériques, les décors incisifs et un émouvant transport émotionnel font de cette pièce le chef-d’œuvre de la soirée, celui où la beauté de ce peuple de déploie avec la plus grande intensité.

Spectacle vu le 16 janvier 2018

Le spectacle a eu lieu :
Maison de la Danse
8 avenue Jean Mermoz – Lyon
Mardi 16, jeudi 18 et vendredi 19 janvier 2018 à 20h30, mercredi 17 à 19h30, samedi 20 à 15h et à 20h, dimanche 21 à 15h

La Maison de la danse présente
Circular/Breaking Point/Revelations
Cie Ailey II
directeur artistique Troy Powell
directrice artistique émérite Sylvia Waters
directrice des répétitions Frana Fraser
conseiller artistique Robert Battle
direction exécutive Bennett Rink

avec
Tara Bellardini, Antuan Byers, Khalia Campbell, Yazzmeen Laidler, Kyle H. Martin, Corrin Rachelle Mitchell, Adrien Picaut, Jessica Amber Pinkett, Martell Ruffin, Arianna Salerno, Marcus Williams, Christopher R. Wilson

programme complet

Circular
2016
chorégraphie Jae Man Joo
musiques George Frideric Handel, Alexander Zagorinsky, Alexei Shmitov, Richard Reed Parry, Edison Denisov
costumes Christine Darch
lumières Rob Ross

Breaking Point
2017
chorégraphie Renee I. McDonald
musiques extraits des albums Chronicles et Decimus de Audiomachine
costumes Taylor S. Barnett
lumières Brandon Stirling Baker

Revelations
1960
chorégraphie Alvin Ailey
musique traditionnelle
décor et costumes Ves Harper
costumes pour “Rocka My Soul” redessinés par Barbara Forbes
lumières Nicola Cernovitch

durée 2h avec entractes

www.maisondeladanse.com
www.alvinailey.org


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars

Check Also

Nicola Delorme

Gaspar Claus et Casper Clausen

Pour son premier concert officiel, l’inattendu duo homophone franco-danois Gaspar Claus et Casper Clausen a …

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fonire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o clicchi su "Accetta" permetti al loro utilizzo.

Chiudi